Huile essentielle de litsée

Litsée_Litsea_cubeba

J’ai récemment rédigé un court billet à propos de l’huile essentielle de saro, que je n’ai pas illustré. Une grande première pour moi. Pourquoi ? Parce que sous nos latitudes, cette huile essentielle est encore peu connue et que les connaissances que nous en avons ne s’accompagnent pas nécessairement des clichés qui pourraient venir illustrer un tant soit peu un texte. Avec la litsée, le problème est quelque peu différent. D’aucuns disent qu’il est difficile de dénicher une image de la litsée sur Internet. Ce qui est faux. Certes, c’est moins simple que de découvrir à quoi une lavande fine ressemble. Endémique vs exotique. D’ailleurs, il serait bon d’arrêter de taxer d’exotique toute plante plus ou moins tropicale ; exotique, ça veut dire « en dehors ». Pour moi, une hélichryse de Corse est tout aussi exotique que notre litsée. De là, ne soyons pas étonné(e)s du fait que la litsée soit aussi dénommée verveine exotique ou verveine tropicale. Tropicale, c’est adapté, puisque la litsée est originaire du Yunnan, en Chine. Ce territoire, traversé par le Tropique du Cancer, en fait, en effet, une espèce tropicale. A tout hasard, précisons que la litsée n’est pas indienne, comme on peut parfois le lire et qu’elle n’entretient aucun rapport avec la verveine citronnée sud-américaine et la verveine officinale des Anciens.

Arbre à feuilles simples et lancéolées, semper virens, aux nombreuses fleurs blanc crème disposées en panicules, la litsée est considérée comme un porte-bonheur.

Litsée_fleurs

L’huile essentielle de litsée en aromathérapie

A prime olfaction, cette huile essentielle rappelle la verveine citronnée (Lippia citriodora), mais elle n’en a ni la finesse ni le prix ! Niveau finesse, il est vrai que la verveine citronnée est plus complexe olfactivement. Quant à la différence de prix, elle s’explique du fait que la litsée est extrêmement généreuse, les rendements n’ayant rien à voir avec ceux, faméliques, de la verveine citronnée. Il faut dire que de cette dernière, on distille les feuilles fines et cendrées, et de la seconde, les baies gorgées d’essence. La litsée fait partie de ces plantes offrant de larges fractions aromatiques, telles le clou de girofle et le gingembre, par exemple.
D’un point de vue biochimique, nous trouvons, dans l’huile essentielle de litsée des :

  • Aldéhydes monoterpéniques : 75 % (géranial : 40 % ; néral : 30 % ; citronnellal : 2 %)
  • Monoterpènes : 15 % (dont limonène : 12 %)
  • Monoterpénols : 5 %
  • Sesquiterpènes : 2 %

Note : le parfum de l’huile essentielle de litsée tient davantage de celui de la verveine citronnée ou de la mélisse officinale ; il est moins frustre que celui du lemongrass (Cymbopogon citratus/flexuosus), mais n’a pas grand chose à voir avec celui des citronnelles, qu’elles soient de Java ou de Ceylan…

Propriétés thérapeutiques

  • Anti-infectieuse : antibactérienne, antifongique, antivirale, antiparasitaire
  • Antiseptique atmosphérique et cutanée
  • Anti-inflammatoire, antalgique
  • Calmante, sédative, relaxante, anxiolytique, antispasmodique, négativante, hypotensive, inductrice du sommeil
  • Tonique digestive
  • Insectifuge
  • Neurotrope

Usages thérapeutiques

  • Troubles locomoteurs : pathologies articulaires, rhumatismales, musculaires, tendineuses ; névrites
  • Troubles de la sphère digestive : digestion lente, dyspepsie, ballonnements, manque d’appétit, insuffisance digestive, ulcère de l’estomac et du duodénum, colite et entérocolite, gastro-entérite
  • Troubles cutanés : acné, eczéma, psoriasis, mycoses cutanées (candidoses), herpès labial et vaginal, peaux grasses à très grasses, piqûres d’insectes
  • Troubles du système nerveux : stress, anxiété, angoisse, nervosité, agitation, trac, déprime, dépression, baby blue après accouchement, insomnie et autres troubles du sommeil
  • Protection contre les insectes : l’huile essentielle de litsée offre une protection équivalente à celle du niaouli (8 heures), en particulier contre les moustiques (Aedes aegypti, Anopheles stephensi, Culex quinquefasciatus…)
  • Maladies parasitaires : leishmaniose (Leishmania donovani), maladie de Chagas (Trypanosoma cruzi)

Propriétés psycho-émotionnelles et énergétiques

Associée à l’élément Bois par la médecine traditionnelle chinoise, l’huile essentielle de litsée se destine donc tout particulièrement aux deux méridiens gouvernés par cet élément, soit ceux de la vésicule biliaire et du foie, ce que corroborent du reste Odoul/Miles dans leur Phyto-énergétique, associant au premier l’huile essentielle de verveine citronnées (cf. citrals) et au second l’essence de citron (cf. limonène).
Le principe du Bois, c’est le Printemps, la couleur verte, une énergie réchauffante. La force du foie, c’est la créativité, sa faiblesse, la colère et le désarroi. La force de la vésicule, c’est la combativité, sa faiblesse, la susceptibilité et le jugement. Quand ces deux méridiens débloquent, la facilité à entamer quelque chose de nouveau s’en trouve perturbée, sinon inhibée, les idées négatives surgissent (peur, phobie, manque de confiance, incertitude, doute, sentiment d’injustice exacerbé…), la contrariété, le stress, la dépression s’installent. Or, l’huile essentielle de litsée, régulatrice émotionnelle, redonne le sourire, rend optimiste, apporte joie, calme et détente. Mais elle n’est pas nécessairement une fanfaronne, loin de là, puisque les citrals qui la composent en grande partie provoque « une stimulation de la vigilance » (Fabienne Millet, Le guide Marabout des huiles essentielles, p. 300). C’est pourquoi en affinant la concentration, elle combat la dispersion, tout en favorisant les facultés intellectuelles.
Au niveau des chakras, les aldéhydes monoterpéniques sont largement associés au chakra du cœur (vert, comme l’élément Bois) et, dans une moindre mesure, au chakra racine.

Modes d’emploi

  • Voie orale
  • Voie cutanée diluée
  • Olfaction
  • Diffusion atmosphérique

Contre indications, précautions d’emploi

  • Il est rare qu’une application d’huile essentielle de litsée pure sur la peau ne s’accompagne pas d’une irritation cutanée. Veillez à la diluer dans une huile végétale avant tout emploi par voie externe (90 % d’huile végétale, 10 % d’huile essentielle).
  • De même, par voie atmosphérique, elle peut être irritante pour les muqueuses (respiratoires, oculaires, nasales). Des effets lacrymogènes et tussigènes ont été remarqués chez les personnes très sensibles.
  • Huile essentielle déconseillée chez l’enfant de moins de sept ans, ainsi que chez la femme enceinte.

© Books of Dante – 2016

Litsée_fruits

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s