Huile essentielle de cade (Juniperus oxycedrus)

Cade_Juniperus_oxycedrus

Le cade, de la famille des cyprès, est assez proche du genévrier commun, autre juniperus comme lui. C’est un petit arbre sempervirens aux petites feuilles en forme d’alêne piquante. Contrairement à celles du genévrier, les baies du cade sont beaucoup plus grosses et de couleur rouge à rouge brun. C’est une espèce typique du pourtour méditerranéen, tandis que le genévrier s’aventure plus profondément dans les terres.

Le cade ne semble pas avoir été connu des Anciens, sauf si l’on considère que le mot grec kedros le désigne, mais, sachant que kedria fait référence tout autant à la résine du genévrier, à celle du cèdre et à l’huile de cade, on peut alléguer du fait qu’on ait employé cet arbre durant l’Antiquité, bien que le mot kedros n’apparaisse que rarement dans les textes anciens et soit quasiment inexistant par après. Le cade ne semble être entré dans la pharmacopée qu’en 1846, ayant jusque-là été cantonné à un usage populaire, mais surtout vétérinaire (prurigo et eczéma du chien et de la vache, gale du chien et du cheval, etc.). Pour cela, on utilisait ce que l’on appelle l’huile de cade, obtenue par distillation sèche et longue (plusieurs jours) du bois des vieux cades, des grosses branches et des racines, que l’on plaçait, une fois découpés en bûchettes, dans des marmites en fer forgé ou en fonte sur un feu d’allure modérée. Par ce moyen, le cade produit un goudron liquide. Ainsi procédait-on autrefois, en fin d’automne et durant l’hiver, dans les départements du Var et du Gard entre autres.
Cette huile de cade, de couleur brun noirâtre à reflets rouge vif, généralement limpide, dégage une caractéristique odeur empyreumatique et possède une saveur âcre, caustique et brûlante. Cependant, appliquée sur la peau, l’huile de cade n’occasionne ni douleur ni démangeaison, étant, à l’inverse, réputée contre un certain nombre d’affections cutanées irritantes : maladies dartreuses, eczéma, gale, dermatoses… On note également des vertus odontalgiques et ophtalmiques (au XIX ème siècle, on l’appliquait au pinceau un jour sur deux en cas d’ophtalmie scrofuleuse). Quant aux baies, on leur accorde des propriétés diurétiques, stimulantes et vermifuges.
Aujourd’hui, l’huile de cade, qui sent bon l’officine d’autrefois, n’est plus tellement employée ; on lui préfère l’huile essentielle de cade obtenue à partir des rameaux, ce qui a pour avantage de ne pas détruire l’arbre. Cette huile essentielle n’a pas grand rapport avec l’huile de cade goudronneuse. C’est un liquide limpide, de couleur jaune clair, au parfum boisé et fumé, contenant principalement des sesquiterpènes (70 %, dont delta-cadinène : 45 %) et des sesquiterpénols (15 %, dont cadinol : 10 %).

Cade_baie

Propriétés thérapeutiques

  • Décongestionnante veineuse et lymphatique, tonique circulatoire
  • Tonique du cuir chevelu, tonique capillaire, antipelliculaire
  • Anti-inflammatoire
  • Sédative cutanée
  • Diurétique
  • Relaxante du système nerveux, négativante
  • Oestrogen like
  • Vermifuge

Usages thérapeutiques

  • Alopécie, pellicules
  • Parasites cutanés : gale, teigne, aoûtat
  • Troubles locomoteurs : courbature, crampe, tendinite
  • Névralgie dentaire
  • Affections cutanées : psoriasis, eczéma, prurigo, croûte de lait

Modes d’emploi

  • Voie cutanée diluée
  • Olfaction
  • Diffusion atmosphérique

Précautions d’emploi

  • Cette huile essentielle est réservée à l’adulte et à l’adolescent. On la proscrira chez la femme enceinte ou allaitante, ainsi qu’en cas de pathologies hormono-dépendantes.
  • Bien que majoritairement constituée de sesquiterpènes, cette huile essentielle peut occasionner des risques de réactions allergiques si on en fait un usage au long cours.

© Books of Dante – 2016

Cade

Publicités

4 réflexions sur “Huile essentielle de cade (Juniperus oxycedrus)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s