Le manuka, « arbre à thé » de Nouvelle Zélande

manuka_leptospermum_scoparium

Si l’on connaît mieux le miel de couleur bitumeuse que les abeilles fabriquent avec le manuka, on en sait beaucoup moins sur son huile essentielle, bien qu’on trouve çà et là des flacons dans certaines boutiques européennes. Comme cela a été le cas de l’arbre à thé, le manuka s’inscrit tout d’abord dans la pharmacopée néo-zélandaise avant d’avoir été timidement importé jusqu’à nous. On a tant parlé et étudié l’huile essentielle d’arbre à thé depuis des décennies, que notre petit manuka pourrait faire pâle figure, tant les sources qui le concernent sont relativement réduites. Cependant, à l’exposé des quelques informations qui vont maintenant suivre, on peut estimer que l’huile essentielle de manuka est promise à un bel avenir, à la manière du ravintsara, par exemple.

Description et composition

Cette huile essentielle assez souvent incolore (ou bien jaune très pâle) est liquide, limpide et fluide. D’une densité proche de l’eau, elle déploie une identité olfactive intéressante, à la fois douce et fruitée.

Propriétés thérapeutiques

  • Anti-infectieuse : antifongique majeure, antibactérienne à large spectre d’action, antivirale, antiparasitaire, antiseptique atmosphérique
  • Immunostimulante
  • Expectorante, mucolytique
  • Anti-inflammatoire
  • Antioxydante
  • Cicatrisante
  • Équilibrante nerveuse, calmante, sédative
  • Antihistaminique

Usages thérapeutiques

  • Troubles de la sphère respiratoire + ORL : bronchite, catarrhe bronchique, rhume, sinusite, grippe, toux
  • Troubles de la sphère bucco-dentaire : gingivite, infection gingivale, gencives saignantes, ulcères buccaux, aphte, stomatite, amygdalite, halitose
  • Troubles cutanés (y compris d’origine parasitaire, fongique, virale et bactérienne) : zona, herpès labial, herpès génital, teigne, gale, lichen plan, eczéma, psoriasis, abcès, ulcère, furoncle, acné, boutons, plaie, coup de soleil, brûlure légère, ampoule, verrue, cors, pied d’athlète
  • Piqûres d’insectes (tique, moustique, aoûtat), d’ortie, etc.
  • Dysplasie du col
  • Rhumatismes, douleurs articulaires aiguës
  • Phlébite
  • Allergie, rhume des foins

Contre-indications

Pas chez la femme enceinte durant les trois premiers mois de grossesse, ni chez la femme qui allaite. Pas chez le bébé et le jeune enfant.

Pourquoi je préfère cette huile essentielle à celle d’arbre à thé

Bien que l’huile essentielle d’arbre à thé se révèle moins onéreuse à l’achat, l’huile essentielle de manuka, toutes proportions gardées, semble beaucoup plus efficace que l’arbre à thé d’un point de vue anti-infectieux. Déjà que l’arbre à thé est considéré comme une locomotive dans ce domaine, c’est dire ! Ensuite, le manuka est beaucoup moins sujet à l’oxydation que l’arbre à thé, cela lui assure donc un délai de conservation supérieur. Sesquiterpènes et cétones impliquent une excellente tolérance cutanée, tandis que l’arbre à thé peut provoquer des dermites irritatives. Enfin, son odeur est beaucoup plus agréable que celle de l’arbre à thé qui est, disons, rébarbative ^^

Seul bémol : la présence de cétones dans l’huile essentielle de manuka en restreint l’accès à la femme enceinte et à celle qui allaite, ainsi qu’aux enfants, alors que ce n’est pas le cas de l’arbre à thé aux doses normalement physiologiques.

© Books of Dante – 2014

Un p’tit tour dans la boutique ? :)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s