Comment soigner et guérir une verrue avec trois fois rien

Chélidoine-2

Les verrues sont des tumeurs bénignes qui enquiquinent l’être humain depuis des lustres. Entre procédés magiques et techniques empiriques, l’homme n’aura eu de cesse de mettre en œuvre une foule de moyens pour se débarrasser de ces excroissances.
La recette que j’expose ici ne nécessite ni de courir la campagne à la recherche de la fameuse « herbe aux verrues » (Chelidonium majus ci-dessus) ou de faire l’achat de tout un tas d’huiles essentielles. Aujourd’hui, on se débrouille avec les moyens du bord, fort simples au demeurant, puisqu’on les trouve dans toutes les cuisines. Il nous faut donc :

  • Un citron
  • Du vinaigre de cidre ou de vin rouge
  • Du sparadrap

La veille du jour où vous avez l’intention d’entamer le traitement, préparez vos ingrédients. A l’aide d’un couteau, découpez dans le zeste du citron de petites lamelles de la taille d’une pièce de monnaie. Placez-les dans un petit récipient et couvrez-les de vinaigre. Laissez macérer une nuit entière.

Le lendemain matin, lavez-vous soigneusement les mains (ou les pieds selon l’emplacement de la verrue). Prélevez un petit morceau de zeste de citron qui sera alors bien imbibé de vinaigre. Placez-le sur la verrue à traiter et maintenez-le à l’aide du sparadrap, sans trop serrer la bande adhésive.

Le soir du premier jour venu, enlevez votre pansement usagé. Laissez votre peau sécher et respirer pendant une à deux heures avant de replacer un nouveau pansement pour la nuit. Procédez de cette manière (un pansement le matin pour la journée, un pansement le soir pour la nuit) pendant autant de fois que nécessaire.

Jour après jour, prenez le temps d’observer comment votre verrue se comporte. Au bout de 3 ou 4 jours de traitement, elle devrait commencer à brunir et presque noircir. Cela signifie qu’elle est en train de « mourir ». Peut-être aurez-vous la chance, tout comme moi, de voir cette excroissance se détacher sans difficulté après 4 jours.
Dès lors que la verrue est « tombée », à son emplacement la peau est à vif mais ne saigne pas. Vous avez plusieurs possibilités pour achever le travail :

  • Appliquez pendant 1 à 2 jours de nouveaux pansements vinaigrés/citronnés. Attention, ça picote ! A terme, une croûte (du sang séché) se forme et joue le rôle de bouchon de cicatrisation.
  • Abandonnez citron et vinaigre, et appliquez de l’argile verte en cataplasme sur la zone. A renouveler autant de fois que nécessaire.
  • Préparez une petite synergie antiseptique et cicatrisante à l’aide d’une huile végétale et d’une ou plusieurs huiles essentielles (pin sylvestre, cèdre de l’Atlas, lavande fine, arbre à thé, ravintsara, etc.).

15 jours après avoir démarré votre traitement, en lieu et place de votre verrue, il ne devrait y avoir plus qu’une cicatrice :-)

© Books of Dante – 2014

Découvrez mon nouveau livre !

Publicités

2 réflexions sur “Comment soigner et guérir une verrue avec trois fois rien

  1. Salut
    Une petite anecdote : mon père était en vacances dans le sud lorsqu’un vieil homme voit sa verrue au doigt.
    Il lui prend la main, passe le pouce dessus de manière circulaire et lui dit  » attends et tu verras »
    La verrue a disparu peu de temps après .
    :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s