Découvrez le potentiel acido-réducteur des huiles essentielles !

Chose promise, chose due ! :)

Après avoir reçu un lot de bandelettes permettant de mesurer le pH, je me suis livré à toute une série d’expérimentations : j’ai mesuré le pH d’une cinquantaine d’huiles essentielles et essences aromatiques relativement courantes et disponibles. Les résultats sont sans appel : toutes sont acides. C’est-à-dire qu’elles présentent un pH compris entre 0 et 7.

Les données chiffrées et l’histogramme présentent clairement ces résultats.

Groupe 1 – pH 3,5 : géranium « Égypte ».

Groupe 2 – pH 3,7 : camomille romaine, cannelle de Ceylan « écorce », hysope couchée.

Groupe 3 – pH 4,5 : sapin baumier, thym vulgaire à linalol.

Groupe 4 – pH 4,6 : clou de girofle, lavande aspic.

Groupe 5 – pH 4,7 : basilic tropical, cardamome, citron, épinette bleue, hélichryse d’Italie, orange douce, petit grain bigarade, ravintsara, romarin officinal à cinéole, sauge sclarée.

Groupe 6 – pH 4,8 : bois de rose, cèdre de l’Atlas, eucalyptus globuleux, litsée, niaouli, palmarosa, romarin officinal à verbénone, thym à feuilles de sarriette.

Groupe 7 – pH 4,9 : citronnelle, curcuma, gingembre officinal, épinette noire, eucalyptus citronné.

Groupe 8 – pH 5 : arbre à thé, cyprès toujours vert, fenouil doux, gaulthérie couchée, laurier noble, marjolaine à coquilles, muscade, patchouli, ravensare, romarin officinal à camphre, sarriette des montagnes, thym vulgaire à thymol.

Groupe 9 – pH 5,3 : menthe poivrée, pin sylvestre, ylang-ylang.

Histogramme

Les 4 forces et la zone d'action des HE

En quoi est-ce si important de savoir que les huiles essentielles ont un pH acide ? Parce qu’elles permettent d’acidifier un terrain biologique alcalin. D’autre part, étant donné que les huiles essentielles sont toutes plus ou moins anti-oxydantes, elles luttent contre l’oxydation des cellules (et contre les fameux radicaux libres par la même occasion). Grâce à ces deux propriétés majeures, les huiles essentielles corrigent un terrain alcalin-oxydé qu’on rencontre bien trop souvent dans notre monde occidental et qui est à l’origine de nombreuses pathologies dégénératives.

Par ailleurs, sachez que d’autres produits dont la simplicité nous les fait trop souvent négliger possèdent ces deux propriétés à l’identique : le vinaigre de cidre, le jus de citron, etc.

© Books of Dante – 2013

Découvrez mon nouveau livre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s