La rose de Damas

A l’heure actuelle, sur l’ensemble des variétés de rosiers (plusieurs dizaines de milliers), seules quelques-unes sont distillées dont, bien entendu, la rose de Damas.

Originellement, le rosier était de couleur rouge pâle, puis sa culture et les manipulations dont il a été l’objet depuis le XII ème siècle auront fait en sorte de modifier les coloris selon une large palette. De même, son parfum est en constante évolution, puisque c’est une des fleurs les plus « travaillées » par les horticulteurs.

Déjà en Égypte ainsi qu’en Chine, elle était très appréciée et traitée avec vénération. Par exemple, on aura trouvé dans la tombe de Toutankhamon des bouquets de roses sèches quasiment intactes.

Si on la considère comme la reine des fleurs, c’est à juste titre : elle a été associée à la Vierge Marie souvent représentée une rose à la main, une rose sans épine…

Dans beaucoup de civilisations, elle est symbole de pureté, de passion et bien sûr d’amour, liée à de nombreuses divinités dont Vénus, Aphrodite, Lakshmi, etc.

La rose de Damas a probablement été rapportée de Syrie et introduite en France lors de la huitième croisade. Par la suite, elle sera cultivée en Provence au XIX ème siècle. Aujourd’hui, elle est plus particulièrement cultivée en Bulgarie, en Turquie, au Maroc, mais également en Inde.

Image

Huile essentielle de rose de Damas (Rosa x damascena)

Extraite des pétales par distillation à la vapeur d’eau.

– Citronnellol : 32 à 34 %

– Géraniol : 18 à 20 %

– Nonadécane C19 : 7 à 13 %

– Nérol : 9 à 12 %

– Nonadécene C19 : 3 %

Huile essentielle de couleur jaune pâle pouvant offrir des reflets vert clair et une tendance à la gélification à basse température. Sa complexité biochimique ainsi qu’un faible rendement (3 800 à 5 200 kg de pétales, parfois davantage, sont nécessaires pour obtenir 1 kg d’huile essentielle de rose là où la distillation du clou de girofle ne nécessite que 7 kg de clous pour obtenir 1 kg d’huile essentielle de clou de girofle…) en font une huile essentielle précieuse.

Selon le terroir d’origine (Maroc, Turquie, Bulgarie), son parfum peut varier. Certains nez distinguent parfois une petite odeur de poire dans l’huile essentielle de rose de Damas. Une autre molécule, le damascone-alpha, est responsable d’un parfum de cognac… Mais la rose de Damas présentant un grand nombre de molécules (300 à 500), on comprend bien que le parfum final résulte de la synergie de ses divers composants.

La récolte des fleurs (aux mois de mai et juin) doit être effectuée avant 10h00 du matin, laquelle s’accompagne de multiples précautions afin d’éviter l’oxydation des pétales de rose. Les têtes, rompues selon un geste précis, sont déposées ensuite sur des toiles de jute, puis dans une chambre froide dans laquelle elles vont subir un très léger début de fermentation. La distillation est rapide, entre 75 et 90 mn, délai qu’il est hautement recommandé de respecter sans risquer d’obtenir des odeurs peu agréables en fin de distillation. Afin d’augmenter le rendement, on procède à ce que l’on appelle le cohobage : durant la distillation, on récupère l’hydrolat de rose obtenue en fin d’alambic et on le réinjecte dans l’appareil. Ainsi, on obtient de nouvelles fractions aromatiques ce qui permet d’augmenter le rendement de près de 75 %.

Il s’agit d’une huile essentielle de choix en parfumerie, mais également en cosmétique ainsi que dans l’industrie pharmaceutique mais sa cherté en limite forcément l’usage.

Propriétés thérapeutiques : anti-infectieuse (antibactérienne, antiseptique), tonique cutanée, astringente cutanée, régénératrice cutanée majeure, cicatrisante, hémostatique, antispasmodique, tonique générale, neurotonique, relaxante, apaisante, tonique sexuelle, aphrodisiaque, régulatrice des troubles du rythme cardiaque.

Usages thérapeutiques : troubles du rythme cardiaque (hypertension, tachycardie, palpitations), troubles cutanés (peaux sèches, matures, asphyxiées, rides, couperose, dermatoses, eczéma, plaies, ulcères, gerçures), fatigue sexuelle, impuissance, frigidité, infections buccales, gingivites, aphtes, hyperthyroïdie, hypothyroïdie, entorses, foulures, insomnies et autres troubles du sommeil, anxiété, stress, irritabilité, dépression (y compris post partum), déprime

Propriétés psycho-émotionnelles : contre troubles émotionnels et comportementaux, peines de cœur (deuil, rupture, choc affectif, etc.). Chasse les pensées et les sentiments négatifs, apaise la colère, l’agacement. Huile essentielle idéale avec le nard de l’Himalaya (Nardostachys jatamansi) et la pruche (Tsuga cadanensis) pour un accompagnement de fin de vie (tant pour le malade que pour son entourage).

Modes d’emploi : diffusion atmosphérique, inhalation sèche, voie cutanée, voie orale

Précautions d’emploi, contre-indications et autres remarques

– Cette huile essentielle ne présente pas de toxicité aux doses physiologiques et thérapeutiques.

– Attention de ne pas la confondre avec d’autres produits tels que l’huile essentielle de bois de rose (Aniba rosaeodora), l’huile végétale de rose musquée du Chili (Rosa mosqueta), l’absolue de rose de Damas ou l’huile essentielle de rose de mai (Rosa x centifolia).

– L’usage de l’huile essentielle de rose de Damas est onéreux. Aussi est-il possible d’utiliser l’hydrolat de rose de Damas. Ses propriétés sont essentiellement antibactériennes (antiseptique digestif, intestinal et cutané), antispasmodiques et anti-inflammatoires. Cet hydrolat de rose s’utilise tant par voie externe (compresses et bains oculaires contre conjonctivite, nettoyage des yeux et des paupières, compresses contre acné et autres dermatoses) que par voie interne bien que cela ne soit pas là une voie privilégiée. Comme l’huile essentielle de rose de Damas, l’hydrolat de rose agit très particulièrement sur la peau (astringence, régulation cutanée, etc.).

© Books of Dante – 2012

Découvrez mon nouveau livre !

Publicités

Une réflexion sur “La rose de Damas

  1. bonsoir, j ai acheté de huile essentiel de rose de damas (bio) vu toutes ses proprietés ,mais là je suis déçu surtout pour son odeur qui me donne des nausées ,,,,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s