La muscade (Myristica fragrans)

C’est aux Portugais que l’on doit l’introduction de la noix de muscade sur le territoire européen. Rappelez-vous les Îles Moluques où nous nous sommes rendus lorsque nous avons abordé l’huile essentielle de clou de girofle (Huiles essentielles de santé & de bonheur, p. 134). C’est dans ce même théâtre que prend corps l’histoire internationale de la noix de muscade, issue d’un arbre originaire des Moluques, autrefois nommées Archipel des épices. Au XVI ème siècle, les Portugais se rendirent maîtres de l’archipel, installèrent un comptoir commercial en Malaisie duquel se propagea la muscade, en compagnie du poivre et du clou de girofle, direction Lisbonne !

C’est pour cela que la nux indica était si connue à la Renaissance, elle a alors été si vantée qu’au XVII ème siècle, le dithyrambique naturaliste danois, Simon Pauli, écrivit une monographie de près de 900 pages à son seul sujet ! Selon lui, la noix de muscade est une panacée ultime pour « bien portants, malades, vivants ou morts ». Rien que ça !

Au XVIII ème siècle, le Codex (1758) mentionne pas moins d’une vingtaine de compositions dans lesquelles on trouve de la noix de muscade (alcoolat de Fioravanti, élixir de Garus, alcool de mélisse composée, etc.). Au même siècle, contrairement à Pauli, Cartheuser, chimiste allemand, s’attache à travailler sur l’huile essentielle de noix de muscade. Ainsi purent être posées des propriétés et indications pharmacologiques autrement moins fantaisistes que les assertions du Danois un siècle plus tôt.

Le muscadier est un petit arbre de taille comprise entre 7 et 12 m, parfois 15. Ses feuilles, assez semblables à celles du cannelier de Ceylan, sont persistantes et marquées de fortes nervures ; ses fleurs, blanchâtres, discrètes et parfumées, donnent naissance à de gros fruits charnus contenant en leur sein une graine (celle que je vous invite à râper dans bien des plats !) et d’un treillis de filaments d’un joli rouge vif, le macis, que nous voyons sur l’image ci-dessous :

 Image

Bien qu’un muscadier puisse produire des noix pendant environ ¾ de siècle, il en fournit plus particulièrement entre ses 10 et 30 ans. Alors, ce ne sont pas moins de 1500 à 2000 noix qu’est capable de produire un seul pied en une année ! Elles sont généralement récoltées trois fois l’an puis mises à la sèche pendant six bonnes semaines.

Comme nous l’avons dit, la noix de muscade est originaire de l’archipel des Moluques, mais on la produit dans d’autres zones tropicales du globe (Antilles, Sumatra, Java, Inde, etc.) malgré tous les efforts des Portugais pour en conserver farouchement le monopole il y a quatre siècles. Mais, c’était sans compter sur les oiseaux qui répandirent des graines au gré de leurs pérégrinations :)

> Huile essentielle de noix de muscade

Extraite de la noix de muscade par distillation à la vapeur d’eau.

-Monoterpènes : 75 %, éthers : 11 %, monoterpénols : 7 %

A noter que le muscadier permet l’obtention de deux huiles essentielles distinctes : celle de noix de muscade à différencier de celle du macis. On retrouve dans cette huile essentielle la chaleureuse odeur légèrement piquante de la noix de muscade

 > Propriétés thérapeutiques

-Anti-infectieuse (antiseptique générale et intestinale), antiparasitaire / Tonique et stimulante générale, tonique psychique, neurotonique / Apéritive, digestive, carminative, antivomitive / Antalgique, analgésique majeure / Emménagogue / Active l’ovulation / Retarde l’éjaculation (tonique circulatoire des organes génitaux masculin)

En qualité d’aphrodisiaque (même si le terme est exagéré), il est amusant de remarquer que seuls les muscadiers femelles produisent des noix qui semblent être plus efficaces chez l’homme que chez la femme…

> Usages thérapeutiques

-Troubles gastro-intestinaux : diarrhées chroniques, digestions difficile, flatulence, halitose, atonies digestives, entérocolites spasmodiques et infectieuses, parasitoses / Douleurs rhumatismales (aiguës ou chroniques), entorse, courbatures / Névralgies dentaires, caries / Règles insuffisantes / Préparation à l’accouchement / Asthénie physique et/ou psychique, fatigue intellectuelle / Mal des transports

> Propriétés psycho-émotionnelles et énergétiques

-Lise-Marie Lecompte associe cette plante à Mercure. Sans doute du fait qu’elle permet d’augmenter les capacités cérébrales (en vertu de ses qualités de tonique psychique et de neurotonique) et qu’elle donne de bonnes idées. L’idée de communication propre à Mercure est donc bien présente. Avec Scott Cunningham, elle tombe d’accord sur les qualités propres à la muscade d’être un porte-bonheur (que cela soit en terme de chance, de santé, d’argent comme de fidélité). Aspect que l’on retrouve assez aisément dans l’expression « passez muscade ! », interjection soulignant l’aisance désinvolte et la réussite d’une opération exécutée prestement (merci Wiki, une fois n’est pas coutume ^^).

Couleur de l’aura

Blanche

Chakras concernés

Tous

Protocole :

-Cobaye n° 1 : une application cutanée circulaire au niveau des cols du fémur permet d’asseoir tout en douceur le chakra racine.

> Modes d’emploi

-Diffusion atmosphérique (en très petite quantité, elle peut devenir entêtante et peut « manger » les autres huiles essentielles éventuellement utilisées en synergie), voie externe diluée, voie interne avec beaucoup de précaution, inhalation sèche

> Précautions d’emploi, contre-indications et autres remarques

-Stupéfiante et sédative de la circulation sanguine à haute dose (7 à 12 g), autant dire que 2 à 3 noix peuvent avoir raison d’un homme. On observe des symptômes identiques à ceux que présente une intoxication alcoolique : délire, hallucination, stupeur, crampes, perte de connaissance.

-Huile essentielle interdite à la femme enceinte (possible action abortive) ainsi qu’aux enfants.

© Books of Dante – 2012.

Découvrez mon nouveau livre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s